Paroisse Sainte Marie de Doulon

1er novembre 2020 : CCFD Terre Solidaire : prendre soin du frère lointain

Accueil du site > Mouvements > CCFD Terre Solidaire : prendre soin du frère lointain

Le souhait que porte sûrement au plus profond de son cœur, chaque membre bénévole du CCFD Terre Solidaire, c’est que tous les humains des pays émergents puissent vivre heureux dans leur pays, et que les migrants qui quittent leur pays puissent le faire librement, et soient accueillis avec humanité dans le pays où ils choisissent de se rendre. Malheureusement, nous le constatons tous les jours dans nos quartiers, c’est loin d’être le cas. Toutes ces personnes qui laissent leur pays, leurs racines, leur culture, le font contraintes et forcées , pour fuir la famine, la guerre, la maladie, la violence, la persécution.

Le samedi 25 septembre avait lieu à la maison Saint-Clair, la journée de lancement du CCFD Terre Solidaire. Le CCFD Terre Solidaire a 60 ans, est présent dans 70 pays et lutte contre toutes les formes d’injustice, notamment celle de ne plus avoir faim, et pour que chaque être humain soit respecté dans ses droits fondamentaux. Il veut contribuer, avec ses moyens modestes, à faire reculer la misère dans le monde, et à sensibiliser les gens sur les questions de développement. Le fondement du CCFD Terre Solidaire, c’est le partenariat international. Il travaille avec 519 partenaires d’ONG de 70 pays. En France, il y a 15 000 bénévoles, 178 salariés. Sur la Loire-Atlantique, il y a 30 équipes locales.

À cette assemblée de lancement, chaque secteur a fait le récit de ce qu’il avait fait au cours de cette année, et des projets qu’il porte pour l’année à venir.

Ce sont des rencontres de sensibilisation : conférences sur les pays visités cette année par les personnes envoyées par le CCFD Terre Solidaire : la Mauritanie, le Sénégal, l’Indonésie. Ces personnes « immergées » pendant 15 jours ont pour mission de rendre compte et de sensibiliser leur entourage sur ce qu’elles ont découvert dans ces pays. Il y a eu aussi des conférences sur le problème de l’eau, sur l’agro-écologie.

D’autres équipes locales ont monté des opérations ponctuelles pour financer les actions du CCFD Terre Solidaire : chorales, bol de riz, coupe de bois, vente de livres, de confitures, de pommes de terre, et même vente de masques confectionnés par des bénévoles.

Sensibilisation auprès du public jeunes : dans les collèges et lycées, auprès des enfants de l’ACE (Action Catholique des Enfants). Le CCFD Terre Solidaire a pour mission d’éduquer à la solidarité internationale, et travaille sur les causes de la pauvreté. C’est un enjeu important que d’éveiller les jeunes à toutes ces questions.

« Clameur de la terre et Clameur du pauvre… Tout est lié » rappelait le pape François dans son encyclique « Laudato’Si ». Cette année, la campagne de Carême sera très imprégnée de cette encyclique : « entendre la clameur des pauvres ». (§ 49)

Un appel tout particulier pour la paroisse de Sainte-Marie-de-Doulon : ce serait super qu’il y ait une ou plusieurs personnes qui rejoignent l’équipe CCFD du secteur. Cela permettrait de sensibiliser encore plus les paroissiens à cette dimension essentielle de la mission du Chrétien : « Accueillir le frère, c’est accueillir le Christ », lui qui s’est assimilé au plus pauvre de nos frères. (Mt 25 35-37)

  • Jean-Yves Lecamp,
  • aumônier diocésain

Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP