Paroisse Sainte Marie de Doulon

30 septembre : En ces temps d’incertitude

Accueil du site > Notre paroisse > En ces temps d’incertitude

Le climat actuel nous plonge dans l’incertitude. Nous commençons à mesurer les conséquences de cette pandémie qui nous déstabilise tous et qui va amplifier la précarité de beaucoup de gens chez nous et dans le monde. Comment avancer ? Le frère dominicain Adrien Candiard écrit : "Quand le monde qui nous entoure nous fait peur, l’espérance chrétienne ne nous dit pas de rester là à pleurnicher parce que tout va mal, ni de sourire bêtement parce que tout irait bien ; elle ne nous invite pas à attendre que Dieu détruise ce monde-là pour en construire un autre ; elle nous pose une question très simple : comment faire de tout cela une occasion d’aimer davantage ?" (dans "Veilleur, où en est la nuit ?" page 78). Aimer, cela nous demande sans cesse d’être inventifs et, pour cela, nous avons besoin les uns les autres.

Je pense à ces liens toujours à soigner dans les familles, dans les quartiers, dans nos réseaux, dans les associations et aussi en Église. Je pense à cette écoute renouvelée de ceux qui ont le plus besoin. Je pense à ces soutiens et accompagnements discrets, notamment de jeunes qui veulent aborder le monde du travail. 

En plus de ceux de la vie ordinaire, des rendez-vous nous sont donnés en septembre qui illustrent ce à quoi François nous appelle : "écouter tant la clameur de la Terre que la clameur des pauvres" (Laudato si’ § 49) :
- Le mois de la Création jusqu’aux célébrations des 3 et 4 octobre.
- La rencontre du Pôle solidarité de la paroisse le 25 septembre.
- La journée mondiale du migrant et du réfugié.

C’est Václav Havel qui écrivait : "L’espérance, ce n’est pas l’assurance que quelque chose ira mieux demain, mais la certitude que quelque chose a du sens aujourd’hui." Oui, cela a du sens aujourd’hui de se décarcasser ensemble pour inventer de nouvelles manières d’aimer "en actes et en vérité’’. Le même Adrien Candiard écrit : "Espérer, c’est quelque chose de très concret : c’est croire que Dieu nous rend capables de poser des actes éternels... ce sont bien sûr les actes d’amour, les seuls qui comptent. Ce sont eux qui construisent, dans notre monde déjà, le Royaume de Dieu" (id p. 71-72).

Je ne voudrais pas oublier deux autres événements qui sont de l’ordre de l’accueil et de la nouveauté. Nous aurons la joie d’accueillir notre nouvel évêque, le père Laurent Percerou le dimanche 20 septembre à 16h00 (sans doute sur le parvis de la cathédrale où 2000 personnes pourront venir - sinon, dans une église de Nantes avec assemblée plus restreinte).

Et bienvenue à Jean-Yves Lecamp qui, comme prêtre, sera dans notre équipe pastorale. Nous accueillerons Jean-Yves ainsi que les nouveaux arrivés sur la paroisse lors des messes de Saint-Jean-Baptiste samedi soir 12 septembre, de Saint-Médard dimanche 13 septembre, le dimanche 20 septembre (KTD) à Notre-Dame-de-Toutes-Aides et à Saint-Marc.

Bonne année à tous !


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP