Paroisse Sainte Marie de Doulon

4 mai : Orange = Établir une relation amicale

Accueil du site > Pôle Solidarité > Témoignages > Orange = Établir une relation amicale

Appeler des personnes que nous n’avons pas entendues depuis longtemps.

Les premiers jours : "J’ai mis une affichette dans l’entrée de l’immeuble avec deux colonnes : ceux "qui ont besoin de support" et ceux "qui peuvent apporter une aide". A ce jour, des petits mots d’encouragement ont été directement écrits sur la lettre ("merci" ; "belle initiative"...), quatre familles ont proposé leur aide. Personne n’a encore été vraiment sollicité, mais du coup cela a été l’occasion de créer des liens et une solidarité attentive au moins vis à vis de ceux de notre palier en renforçant les appels téléphoniques afin que personne ne souffre de la solitude. Alors que jusqu’à présent il était plutôt difficile de connaître les résidents de l’immeuble, désormais plusieurs ont déjà manifesté le désir très sincère de se rencontrer et même de "faire la fête" à la fin de la pandémie ou à la levée du confinement."

Pour mon anniversaire le plus beau cadeau : un coup de téléphone de ma belle-fille V. : 5 ans sans se téléphoner ! Et un mail avec une photo de la famille et des dessins de mes deux petits-enfants… Le plus cadeau d’anniversaire. C’est le plus bel anniversaire que j’ai eu !

"Une petite balle bleue est arrivée dans mon jardin ...pour la première fois depuis plus d’un an et demi que nous habitons côte à côte, ma voisine m’a regardée, m’a parlé et proposé son aide, si j’avais besoin..." A chaque fois que j’y pense, mon cœur est plein de joie.

Ouvrir l’Évangile dans la journée, au hasard, et recevoir une Parole ou essayer d’écrire une prière personnelle

Je viens de recommencer une chimio. « C’est dur mais ainsi je me sens proche des patients malades du Covid 19. Je voudrais partager avec vous le psaume 22 qui m’aide particulièrement en ce moment : ’Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien, sur de frais pâturage Il me fait reposer’… ML

Je suis une personne plutôt d’action et je me suis dit dans ma tête : « arrête, pose-toi, donne-toi du temps, un moment dans la journée pour prier, réfléchir sur des textes, des émissions radiophoniques, télévisées, d’écouter la nature et de la regarder ». Ce temps, j’arrive de temps en temps à le prendre (pas toujours facile pour moi). J’ai pu ainsi suivre, la Réconciliation (magnifique moment en face de mon ordinateur !), la semaine sainte, réfléchir sur les textes que notre paroisse nous met en liens.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP