Paroisse Sainte Marie de Doulon

1er mai : "De quoi parliez-vous donc tout en marchant ?"

Accueil du site > Notre paroisse > "De quoi parliez-vous donc tout en marchant ?"

"De quoi parliez-vous donc tout en marchant ?" (Évangile de ce dimanche - Luc ch. 24). Aujourd’hui encore le Christ marche à nos côtés, même si nous avons de la peine à le reconnaître. Comme pour ces deux disciples désappointés, il veut nous permettre de commencer une "relecture" de ce qui s’est passé... En cliquant ici, vous verrez quelques questions où nous sommes invités à creuser en nous... et aussi à mieux regarder et écouter autour de nous. Au milieu du tragique, nous sommes invités à accueillir aussi ce qui se passe de beau, ce qui nous donne du courage d’avancer ensemble (voir ici). Les deux bulletins à suivre les semaines à venir continueront ce cheminement de relecture... jusqu’à nous ouvrir à : "et demain ?" En effet, comme toute "crise", c’est le moment de revisiter nos convictions d’avant, de redémonter nos manières de vivre, d’accueillir ce que notre humanité est capable de produire de neuf et de rechercher le Christ dans les blessures du monde. Il n’élude pas les souffrances et la mort. Mais il traverse cette mort ; il nous prend la main pour advenir à une vie plus vivante et à une humanité plus humaine ! "J’espère que cette période de danger nous fera abandonner le pilotage automatique, secouera nos consciences endormies et permettra une conversion humaniste et écologique pour mettre fin à l’idolâtrie de l’argent et pour placer la dignité et la vie au centre de l’existence" (pape François – Pâques 12 avril 2020).  

Cette relecture, nous pourrons la partager entre nous par mails, par courriers. Cela continuera à enrichir la vie de notre communauté chrétienne (anonymement bien sûr). Ne tardons pas ... certains ont déjà commencé... Cela donnera du corps à nos prochains bulletins ! Ces temps-ci, nous lisons les Actes des Apôtres : c’est ainsi que les premières communautés dispersées dans le Moyen-Orient communiquaient, s’encourageaient et approfondissaient cette Nouvelle si inouïe : « le Christ est vraiment ressuscité ! Nous le reconnaissons sur nos chemins quand la vie se veut être plus forte que la mort ! »

" Pour l’heure, demeurons des guetteurs, veillant au plus près de nous-même ... Tendre l’oreille au bruissement d’une humanité en soif de bonté, en faim d’équité, en désir de vraie charité... " (frère Martin - abbaye de Landévennec -1er avril 2020)   Bonne réflexion et bon partage à tous !  


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP