Paroisse Sainte Marie de Doulon

Reliés par la prière et l’écoute commune de la Parole de Dieu

Accueil du site > Notre paroisse > Reliés par la prière et l’écoute commune de la Parole de Dieu

* Cela veut dire : prier pour les malades, les gens isolés, les soignants. "Dans notre prière personnelle et communautaire, nous crions vers le Seigneur pour les malades et le personnel soignant, pour les responsables scientifiques et politiques qui ont la charge de gérer cette situation pour le bien et la santé de tous. Nous demandons au Prince de la Paix d’être notre force et notre guide en ces jours, pour accueillir toute chose sans être à terre. Nous ne sommes pas seuls. « Qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? La détresse ? L’angoisse ? La persécution ? La faim ? Le dénuement ? Le danger ? Le glaive ? Mais, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés » (Rm 8, 35.37).

* Nous n’aurons pas de messes d’ici un certain temps. Mais on peut la regarder à la télé le dimanche. En semaine aussi : Radio Fidélité 103.8 et le site Internet du Diocèse retransmettront chaque matin à 10h une messe filmée via Facebook ou YouTube par l’un des prêtres du diocèse. Vous trouverez le lien vers ces messes sur la page d’accueil du site Internet diocésain (www.diocese44.fr). Sur notre site, nous partagerons régulièrement quelques propositions. Les vicaires généraux nous rappellent que " la messe n’est pas la seule manière de mettre le Seigneur au centre de notre journée, ni la seule façon de témoigner de notre foi en la résurrection. ’Si la participation à la célébration eucharistique est impossible, il est vivement recommandé que les fidèles s’adonnent à la prière pendant un temps convenable, seul ou en famille’ (CIC 1248). On peut lire les textes de la messe, faire un partage d’Évangile, prendre le temps du silence et de la méditation, chanter sa foi."

* Le 25 mars à 19h30, un peu partout en France, les cloches de toutes les églises sonneront pendant dix minutes, non pas pour appeler les chrétiens à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. Et les évêques de France nous invitent à allumer des bougies à nos fenêtres : "signe d’espérance qui transcende les convictions particulières : celui de la lumière qui brille dans nos ténèbres… Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30, que chaque disciple de Jésus, dans sa maison, ouvre sa Bible (ou son ordinateur) et lise, seul ou en famille, le récit de l’Annonciation, dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38. "


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP