Paroisse Sainte Marie de Doulon

31 mars : Entrer en Carême

Accueil du site > Notre paroisse > Entrer en Carême

Franchement, est-ce que cela sert à quelque chose de "faire Carême" ? Faut-il pour cela faire "une tête de Carême" ? Comme Jésus, nous avons quelque raison de nous méfier de ceux qui "se la jouent", qui ont des "mines compassées" et ainsi ne manifestent guère être habités par " la joie de l’Évangile"

Dans une vie agitée, dans une vie où ne savons plus où donner de la tête, le Carême est le bienvenu. Car il va m’aider à me recentrer sur l’essentiel. Si je joue le jeu, cela risque de me décaper, mais cela sera pour une vie libérée et joyeuse d’aimer gratuitement.

Le Carême, c’est suivre les pas du Christ : il m’emmène au désert. Comme lui, il m’invite à revisiter les fondamentaux qui orientent ma vie. Comme lui, j’accepte de recevoir des questions redoutables : ta vie, c’est la tienne à toi tout seul, comme si tu étais à son origine ? Ta vie, c’est pour ton bonheur tranquille et repu pour toi tout seul ? Ta vie, c’est pour jouer à celui qui règne sur les autres, parce que sa réussite se mesurerait à l’aune du savoir et du pouvoir ? Ou alors ta vie ne serait-elle pas à d’abord à recevoir de Dieu ton Père ? Ta vie ne serait-elle pas à faire résonner avec la première question de Dieu dans la Bible : " Qu’as-tu fait de ton frère ? " (Genèse 4, 9)

Le Carême, je l’attends parce qu’il va m’aider à devenir moi-même sous le regard de Dieu et dans le compagnonnage avec le Christ. Le Carême, c’est retrouver la source de ma vie : ce Dieu dont l’amour est inconditionnel, car, comme le dit Adrien Candiard, "il n’attend pas que je sois le premier de la classe et bien gentil pour m’aimer."

Bon Carême à tous et chacun : il va nous permettre d’être plus acteurs de solidarité. Et cela rime avec Paix, Fraternité, Justice, Humanité et Espérance, comme nous y invite le CCFD-Terre Solidaire.


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP