Paroisse Sainte Marie de Doulon

1er février 2017 : En marche vers les Journées eucharistiques missionnaires (JEM)

Accueil du site > Notre paroisse > En marche vers les Journées eucharistiques missionnaires (JEM)

En rentrant d’une formation sur nos paroisses à propos de la mort-résurrection du Christ, je repense à ce que nous a partagé un membre du groupe. Dans le cadre de maraudes la nuit précédente dans les rues de notre ville avec l’association Emmaüs, ils ont rencontré 248 personnes qui sont dans la rue et refusent d’ailleurs d’aller dans des gymnases (tellement elles sont désocialisées). Et quand nous avons parlé de la Passion du Christ, le partage a été coloré de ces passions humaines… et de l’appel à la vie que le Ressuscité nous demande de faire retentir dans toutes situations. C’est le pain partagé à l’auberge d’Emmaüs (Luc ch. 24) qui a permis aux deux disciples de reconnaître le Christ. Chaque eucharistie célébrée aujourd’hui nous renvoie à ce Corps du Christ où le pain n’est jamais assez partagé, ceci à l’échelle de notre planète. « L’Eucharistie, c’est le soin que le Corps a de lui-même, » (frère François Cassingena-Trévedy).

Dans son message de l’Avent, Mgr James nous a tous invités « enfants, jeunes et adultes aux Journées Eucharistiques Missionnaires JEM 2017, le dimanche 25 juin prochain » (précédé du rassemblement des jeunes le samedi 24). Nous avons quelques mois pour nous préparer à ce rassemblement. Nous avons à approfondir le sens et l’actualité de cette phrase du concile Vatican II : « l’Eucharistie est la source et le sommet de toute la vie chrétienne et de toute l’évangélisation. »

Pour nous préparer ? Pour mieux saisir le lien entre eucharistie et mission, nous sommes invités à participer à une équipe JEM. Il peut s’agir d’équipes déjà constituées (qui pourront accueillir de nouveaux membres spécialement pour cela). Ce sont des équipes de mouvements ou des équipes appelées à une mission commune en paroisse (équipes liturgiques par exemple).

Mais on peut aussi décider de former des équipes fraternelles spécifiques pour vivre ce cheminement. (par quartier par exemple). Et pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de participer à une rencontre, une soirée sera organisée le vendredi 17 mars à 20h 30 à Saint-Jean-Baptiste.

Que va-t-il se vivre dans ces équipes ? La proposition est de se retrouver à quatre reprises (si on peut), par exemple dans le temps du Carême, pour des rencontres d’une heure et demie. L’objectif de ces rencontres est : • de se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu, en vivant un temps de méditation et de partage autour d’un évangile • de partager sur ce qui fonde notre vie humaine et lui donne sens, et d’approfondir le lien entre le mystère de l’eucharistie et notre vie quotidienne. Chaque rencontre abordera un thème spécifique. Un chant pris ensemble, une indication à vivre le dimanche suivant et un temps convivial clôtureront ce partage.

« Une communauté qui ne s’interroge pas sur son rapport à la Parole de Dieu, une communauté qui ne se pose pas de question sur la Parole de Dieu, une communauté qui ne questionne pas inlassablement la Parole de Dieu, est une communauté en déficit… De même qu’il y a une fraction du pain (Lc 24, 35) au principe de la communauté chrétienne, il y a une « fraction de la Parole » sans laquelle la fraction du pain n’aurait pas de sens et avec laquelle, en vérité, elle ne fait qu’un. » (frère François Cassingena-Trévedy )

Quels seront les thèmes abordés ? Les rencontres aborderont les thèmes de la communion, de l’accueil de ce que l’autre a à nous donner, du don de soi et de l’envoi pour témoigner de l’amour du Christ. Pour les animateurs de ces échanges, des éléments complémentaires sont à disposition (nous contacter à la paroisse).

(avec un article de F. Coquereau )


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP